Rencontre avec l’UFACS, l’Union Française des Acteurs de Compétence en Sécurité

interview-ufacs

 

Verspieren a rencontré Olivier Driffort, Président de L’UFACS, la 1ère organisation professionnelle représentative de la formation pour la Sécurité. Il nous présente ici la genèse et les valeurs de ce projet, ainsi que ses ambitions.

 

Verspieren | Pouvez-vous nous présenter l’UFACS ?

Monsieur Olivier Driffort | Issue de la fusion des deux syndicats historiques UNAFOS et FPS, l’UFACS est aujourd’hui l’unique organisation professionnelle au service de tous les organismes et acteurs du développement des compétences en lien avec :

  • La prévention de la malveillance,
  • la prévention en sécurité incendie,
  • la prévention des risques professionnels,
  • l’amélioration des conditions de travail.

 

Fruit du travail de ce rapprochement entre le FPS et l’UNAFOS depuis plusieurs mois, l’UFACS est aujourd’hui LE syndicat de la formation professionnelle pour les métiers de la sécurité en France. À ce titre, il se doit de poursuivre, dès maintenant, le travail engagé par nos précédentes organisations depuis plusieurs années, et de le renforcer.

 

Ces derniers mois avaient déjà été denses et des travaux communs avaient été entrepris, notamment dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, que ce soit sur le SST (Sauveteur Secouriste du Travail), ou sur la formation à distance : ces travaux ont montré que nous pouvions et que nous devions travailler ensemble.

 

De manière plus structurelle et pérenne, en plein contexte de mutation technologique, sociale et économique, de risques et menaces accrus, les agents et agentes de sécurité privée contribuent à rendre plus sûr notre pays. Pour cela, ils acquièrent et mobilisent en permanence leurs compétences professionnelles en sollicitant nos entreprises de formation.

Ces enjeux rendaient incontournable une représentation unie de nos adhérents : une seule voix au service des entreprises de formation et une voix qui compte. Tel est l’objectif de la création de l’UFACS.

 

Quelles sont vos motivations pour incarner et porter le projet de renouveau de la formation aux métiers de la sécurité privée en France ?

 

Cela fait quelques années que je m’implique dans les projets pour l’avenir de la formation professionnelle, au sein du GPMSE et au sein de l’UNAFOS. Je suis persuadé que l’avenir du secteur de la sécurité privée passe par le maintien ou la montée en compétences de nos collaborateurs actuels et futurs. Nous retrouvons à l’UFACS toutes les personnes ayant cette vision d’avenir et cette envie de porter les projets pour le bien commun. La décision a donc été très facile même si les travaux qui nous attendent sont énormes.

 

Quelles sont/seront les premières actions et objectifs de l’UFACS ?

Relativement à court terme parce que le temps très passe vite, nous avons la Coupe du monde de rugby 2023 et les Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024 : inutile de vous dire que nous sommes attendus.

 

Toujours à court terme, nous avons la quasi-obligation de développer l’alternance, l’apprentissage, la FOAD (Formation Ouverte et à Distance) et l’AFEST (Action de Formation En Situation de Travail), pour répondre de manière pérenne aux attentes du secteur de la sécurité privée, et s’inscrire dans le développement de la loi « Avenir professionnel ».

 

Nous souhaitons faire des propositions pour l’ordonnance formation suite à la loi de sécurité globale avec la modification de l’arrêté du 1er juillet 2016, qui ne répond plus aux besoins et aux attentes actuels :

  • la création d’une carte alternant pour répondre aux besoins des entreprises de formation et des entreprises de sécurité privée,
  • la révision des classifications qui aura un impact direct sur nos cursus de formation.

 

Il convient aussi de mettre en place l’évolution technologique des missions de sécurité avec au centre, l’humain, qui devra coordonner les moyens électroniques et les nouvelles technologies mis à sa disposition.

 

Enfin, nous souhaitons diversifier nos offres de formation car nous sommes avant tout des Entreprises de formation et nous devons nous diversifier pour assurer la pérennité économique de nos établissements.

 

Les échéances de la Coupe du monde de rugby en 2023 et les Jeux Olympiques et Paralympique en 2024 en France vont solliciter fortement le secteur de la sécurité privée, estimez-vous que les acteurs de la formation y soient préparés ?

 

Les acteurs de la formation sont préparés à ce type d’enjeux. Ce sont des professionnelles de la formation et donc ils sont rompus à ce genre de situation. Néanmoins, nous devons faire face à des difficultés de recrutement qui ne sont pas simples à gérer et surtout nous sommes en attente des décisions des pouvoirs publics pour savoir quels outils seront mis à notre disposition pour que nous puissions mener à bien ces enjeux.

 

De nouveaux métiers apparaissent, tels que les agents de sécurité armés, les agents cynophiles pour la détection d’explosifs. Comment ces nouveaux métiers sont-ils pris en compte par les organismes de formation ?

 

Les métiers changent, évoluent et nous devons sans cesse nous adapter pour proposer des solutions de montées en compétences des hommes et des femmes qui travaillent dans le secteur de la sécurité privée.

L’agent de sécurité armé est un bon exemple. Impensable il y a encore quelques années, aujourd’hui nous sommes en capacité de former ces agents à la demande des entreprises.

Bien évidemment, cela se fait ce manière très « cadrée » et très « réglementée ». L’UFACS est d’ailleurs certificateur sur 3 titres d’agent armée.

Nous sommes en permanence à l’écoute des besoins des compétences du secteur de la Sécurité Privée.

 

Nous remercions vivement Monsieur Olivier Driffort pour son témoignage.

 

Vous l’aurez compris, le secteur de la formation aux métiers de la sécurité Privée est en constante évolution. Le besoin d’exercer ces métiers en toute sérénité est aussi important. Nous vous rappelons que Verspieren, 1er courtier assureur des Professionnels de la Sécurité Privée, se tient à disposition des adhérents et des non adhérents de l’UFACS pour proposer des solutions d’assurances conçues spécifiquement pour les organismes de formation tels que :

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre page traitant de la responsabilité civile professionnelle dediée aux formateurs en sécurité.

 

Stéphane Letellier

Département des Professionnels de la Sécurité

01 49 64 14 29 – sletellier@verspieren.com

Nos conseils en VIDEOS

Pour bien choisir votre assurance de Responsabilité Civile Professionnelle, découvrez notre vidéo.

-->